Aéroport de Winnipeg

5 Octobre 2017
L’Administration aéroportuaire de Winnipeg et l’Alliance de la Fonction publique du Canada ont le plaisir d’annoncer qu’elles ont conclu une entente pour que les grévistes retournent au travail. Pour en venir à cette entente, les parties ont négocié serré tout le weekend. Les membres du syndicat l’ont ratifiée ce matin.
3 Octobre 2017
Tard dimanche soir, le 1er octobre, l’équipe de négociation de la section locale 50600 de l’AFPC-UCET a conclu une entente de principe avec l’Administration aéroportuaire de Winnipeg. L’équipe de négociation recommande à l’unanimité l’adoption de cette entente. Les votes de ratification auront lieu le mercredi 4 octobre. Les détails de l’entente ne seront communiqués que lorsque les membres se seront réunis et qu’ils auront voté, mercredi.
7 Septembre 2017
Depuis le 24 juillet, les membres de l’AFPC/UCET qui travaillent pour l’Autorité aéroportuaire de Winnipeg sont en grève afin d’empêcher l’employeur de sous-traiter leur travail. Leur objectif : protéger leurs emplois. L’équipe de négociation a tenté de reprendre les pourparlers, mais l’Autorité portuaire a doublé la mise pour faire échouer ces efforts. Cette grève pourrait durer longtemps en raison des mauvaises décisions de l’employeur. C’est pourquoi nos membres ont besoin de votre soutien. La sous-traitance n’est pas une option!
23 Août 2017
Cette semaine, même si le syndicat a tenté de retourner à la table de négociation afin de mettre fin à la grève en cours depuis le 24 juillet, l’Autorité aéroportuaire de Winnipeg (AAW) a plutôt redoublé d’efforts pour envoyer le travail de ses employés à des sous-traitants.
26 Juillet 2017
Les membres de la section locale 50600 de l’AFPC-UCET ont érigé un piquet de grève à l’aube du 24 juillet. Après sept jours de médiation, l’Administration aéroportuaire de Winnipeg a quitté la table vers 17 h 30 dimanche dernier. Nous sommes restés disponibles jusqu’à 3 h pour poursuivre la médiation, mais comme l’employeur n’a pas bougé, nos membres ont commencé le piquetage à 3 h pile.
5 Juillet 2016
La Cour suprême a fait savoir récemment qu’elle n’entendrait pas l’appel déposé par l’Administration aéroportuaire de Winnipeg concernant une cause gagnée par l’AFPC/UCET devant un tribunal inférieur. La décision de la Cour suprême confirme le jugement rendu par la Cour d’appel du Manitoba à l’égard des primes de quart et de fin de semaine. L’employeur devra donc verser à plus de 60 membres de l’AFPC les primes qu’il leur avait refusées.