Aéroports de Montréal

20 Février

PSAC launches campaign to stop unfair layoffs at Aéroports de Montréal

The CEO of Aéroports de Montréal (ADM), Philippe Rainville, is threatening layoffs during a period of record airport revenues unless airport workers accept a pay cut of up to 31 percent. This pay cut proposal is galling given the airport’s financial success. This includes Mr. Rainville’s annual compensation of over $400,000, and the million dollars in executive bonuses he also receives a share of.

The workers under threat, members of PSAC, currently perform a wide range of services, including security, administrative support, reception and information assistance.

20 Février

L’AFPC lance une campagne pour stopper les mises à pied injustes à Aéroports de Montréal

Même si les recettes d’Aéroports de Montréal (ADM) n’ont jamais été aussi élevées, le PDG, Philippe Rainville, menace de mettre à pied ces employés s’ils n’acceptent pas de réduire leurs salaires de 31 %. Cette proposition est tout à fait insensée et d’autant plus révoltante quand on connaît le succès financier d’ADM et qu’on sait que le salaire annuel de M. Rainville s’élève à plus de 400 000 $, sans compter sa part du million de dollars versés en primes aux dirigeants.

18 Février

Stop the contracting-out at the Aéroports de Montréal

 
18 Février

Stopper la sous-traitance chez ADM

 
13 Février

Despite shameless layoff threats, Montréal Airport workers present compromise

Yesterday, workers at the Aéroports de Montréal (ADM) presented their cost-saving proposals to management as part of an effort to stave off the unnecessary and greed-driven layoffs of 93 unionized employees — to be replaced with precarious contractors.

13 Février

Menacés sans scrupule de mise à pied, les employés d’Aéroports de Montréal offrent un compromis

Les travailleuses et travailleurs d’Aéroports de Montréal (ADM) ont proposé hier des moyens d’économiser afin d’éviter la mise à pied de 93 personnes syndiquées, que la direction, assoiffée de profits, souhaite sans vergogne remplacer par des sous-traitants à statut précaire.

S'abonner à RSS - Aéroports de Montréal