Coordonnatrice ou coordonnateur, prévention de l’oppression

Salaire: 
108 446 $ à 122 058 $ plus 1 421,49 $ de prime de bilinguisme (Salaire expiré)
Type d'emploi: 
Durée Indéterminée
Lieu de travail: 
Ottawa
Date limite: 
23 Novembre 2017 - 15h30 EST
Connaissance de l'anglais: 
Compréhension
Parlé
Écrit
Connaissance du français: 
Compréhension
Parlé
Écrit
Groupe(s) ciblé(s): 
Personnes appartenant à un groupe racialisé
Niveau de recrutement: 
Employé-e-s de l'AFPC, des Éléments et de PSAC Placements ltée
Membres indiquant leur numéro de membre de l'AFPC
Membres du grand public
Numéro de concours: 
3100-0043A-017
Direction/Section: 
Bureau de direction
Groupe: 
Exclu
Classification: 
Band 14
Fonctions: 

Sous l’autorité générale de la directrice générale ou du directeur général, la ou le titulaire agit comme chef de file à l’AFPC et exerce un leadership stratégique pour tout ce qui concerne les droits de la personne, conformément aux objectifs et aux priorités du syndicat. Elle ou il favorise la création d’un environnement où les différends sont réglés par le dialogue et la discussion, où les différences individuelles sont respectées et où la discrimination, le racisme et l’oppression ne sont pas tolérés.

La coordonnatrice ou le coordonnateur travaille principalement avec la directrice générale ou le directeur général, la directrice ou le directeur des Ressources humaines, les dirigeantes et dirigeants élus de l’AFPC, les membres de la direction et du personnel ainsi que les représentants des syndicats internes. Son objectif premier est de mettre en place des mécanismes qui changeront la culture de l’organisation pour que celle-ci offre un environnement de travail plus inclusif. Elle ou il planifie, organise et dirige tous les aspects des activités dans ce domaine, c’est-à-dire : veiller à l’élaboration et à la mise en œuvre de stratégies, de politiques, de procédures, de la formation et des outils nécessaires qui permettent au syndicat de réagir aux incidents et de mieux comprendre la gestion des différends et les questions liées aux droits de la personne. La coordonnatrice ou le coordonnateur aide le syndicat à établir et à maintenir un environnement de travail exempt d’oppression en faisant des évaluations, en formulant des recommandations et en mettant ces dernières en application.

Qualités requises: 

Études et qualifications professionnelles

  • Baccalauréat en droit ou en gestion de conflits ou en psychologie industrielle ou dans un autre domaine pertinent avec au moins 10 ans d’expérience connexe récente
  • Certificat en résolution de conflits, ou en médiation ou en coaching est préférable

 

Expérience

  • Dix (10) années d’expérience connexe et récente. L’expérience se définit comme :
  • Vaste expérience et compétences poussées en résolution de conflits, y compris en tenue d’enquêtes, de préférence dans un milieu de travail syndiqué
  • Expérience dans le domaine du droit relatif aux droits de la personne et des enjeux liés aux milieux de travail respectueux, ce qui englobe, la discrimination et l’oppression
  • Expérience du changement organisationnel et de l’élaboration de politiques, des procédures et des pratiques en droits de la personne
  • Expérience dans l’élaboration et l’animation d’activités de formation
  • Expérience en coaching
  • Expérience au sein d’organisations politiques (les candidats qui ne répondent pas à ce critère devront démontrer leur connaissance et compréhension des principes et processus du syndicalisme)

 

Connaissance

  • Connaissance approfondie éprouvée de l’oppression, de l’analyse raciale, des droits contradictoires et de l’intersectionnalité
  • Connaissance de l’application des exigences liées à l’équité procédurale
  • Excellente connaissance des lois et politiques en matière de droits de la personne et de santé et sécurité au travail
  • Connaissance poussée des principes de gestion de conflits et des techniques de coaching
  • Connaissance et compréhension des principes et processus du syndicalisme (On évaluera ce critère chez les candidats qui n’ont pas d’expérience au sein d’organisations politiques.)
  • Connaissance des interrelations politiques et opérationnelles au sein d’une grande organisation syndicale nationale

 

Capacités

  • Capacité éprouvée de négocier et d’obtenir l’adhésion d’autrui et de l’amener à agir par la persuasion et l’influence
  • Capacité éprouvée de prendre des initiatives et de travailler de manière autonome avec un encadrement limité, en respectant la confidentialité et en exerçant son pouvoir discrétionnaire
  • Réussite avérée dans la recherche de solutions innovatrices et axées sur la collaboration pour régler des problèmes complexes
  • Capacité de gérer simultanément plusieurs dossiers
  • Capacité de travailler de manière autonome
  • Capacité de travailler dans un milieu stressant
  • Capacité de travailler efficacement auprès de la haute direction
  • Capacité de faire face efficacement aux confrontations, de favoriser les partenariats syndicaux-patronaux et d’asseoir sa crédibilité auprès des parties et de gagner leur confiance
  • Capacité de communiquer de vive voix et par écrit, à un haut niveau, en anglais et en français

 

Qualités personnelles

  • Intégrité personnelle
  • Entregent bien développé
  • Tact
  • Patience

 

Une description de travail détaillée est disponible au syndicatafpc.ca/perspectives-de-carriere-lafpc.

 

L'AFPC souscrit au principe de l'équité en matière d'emploi et s'efforce activement de mettre en place des effectifs représentatifs. On encourage la candidature des membres des groupes d'équité.

Share/Save