Changement technologique: déclaration de principes de l'AFPC 20

Le perfectionnement de la « micro-plaquette » a donné lieu à nombre de nouvelles applications en informatique. On s'en ressent au bureau, à mesure que devient rentable le nouvel équipement né de cette technologie. Les motifs à l'appui de son introduction et les modalités de sa mise en place détermineront si cette technologie sera exploitée à l'avantage ou au désavantage des travailleurs et travailleuses. Il est essentiel que l'Alliance participe aux décisions relatives à son introduction en milieu de travail et qu'elle soit en mesure d'en relever les défis réels. À cette fin, l'Alliance doit:

1. Faire intégrer à toute convention collective une définition complète du changement technologique qui englobe tant les changements de méthodes de travail que la mise en place d'équipement qui diffère, de par sa nature, son genre ou sa quantité, de ce qui servait auparavant.

2. Faire intégrer à toute convention collective une disposition stipulant qu'un préavis d'au moins six mois soit donné avant l'introduction d'un changement technologique. Le préavis devra comprendre un rapport détaillé visant le changement prévu ainsi qu'une description détaillée de toutes les répercussions prévisibles sur les travailleurs et travailleuses.

3. Faire intégrer à toute convention collective une disposition prévoyant une formation suffisante et un perfectionnement professionnel pour les travailleuses et travailleurs touchés par le changement technologique.

4. Assurer la protection de la santé et de la sécurité en négociant des conditions de travail appropriées.

5. Voir à ce qu'il soit tenu compte des besoins et des valeurs de la personne dans les décisions touchant l'organisation du travail.

6. Voir à ce que les membres soient suffisamment renseignés quant à la nature de la technologie et à ses incidences et préparer les membres à contribuer à l'aménagement convenable du milieu de travail quand la technologie sera mise en place dans le but de garantir l'appui des membres envers les questions associées au changement technologique qui seront présentées à la table de négociation.

7. Poursuivre ses efforts en vue de faire diminuer la durée du travail et augmenter les congés payés, à titre de moyen de participer à la productivité accrue qui découle de l'automatisation du bureau.

8. Faire des recherches au sujet des effets du changement technologique.

Sujets : 

21 Septembre 1990
Share/Save