Budget fédéral : le gouvernement s’en prend à la négociation collective

Le gouvernement fédéral a annoncé aujourd’hui qu’il abolira les dispositions actuelles sur les congés de maladie des fonctionnaires fédéraux, que les parties s’entendent ou non sur la question à la table de négociation.

« Le gouvernement veut limiter la durée des pourparlers et cherche à en déterminer l’issue à l’avance, déclare Robyn Benson, présidente nationale de l’AFPC. C’est tout à fait inacceptable! 

« Nous allons consulter nos membres afin de décider des mesures à prendre pour défendre notre droit à la négociation collective – un droit inaliénable prévu par la Constitution. On commencera dès la semaine prochaine à notre congrès national qui réunira plus de 700 militantes et militants syndicaux. 

« Le gouvernement fait fausse route en voulant forcer ses employés à travailler quand ils sont malades. Le directeur parlementaire du budget et Statistique Canada ont tous deux démenti les déclarations du gouvernement à savoir que les congés de maladie imposent un fardeau à la population canadienne.  Il faut, au contraire, des milieux de travail sains et des services publics de qualité.

« Nous faisons tout pour améliorer les services publics et assainir les lieux de travail, ajoute la présidente Benson. Le gouvernement, lui, menace de faire déraper le processus de négociation en cours – un processus qui s’avérait positif tant pour le gouvernement que pour nos membres et la population canadienne. »

D’autres coupes dans les services publics

Le gel des budgets de fonctionnement se poursuivra pendant l’exercice 2015-2016. On s’attend aussi  à ce que des milliards de dollars restent dans les coffres de certains ministères. Ces coupes déguisées auront de graves conséquences sur les services publics.

« Le gouvernement a saccagé les services publics et semble vouloir empirer la situation, juste avant les élections, indique la présidente.

Le gouvernement devrait puiser dans l’excédent de la caisse d’assurance-emploi pour accroître l’accès à la formation et redonner des emplois aux Canadiens. Mais qu’a-t-il décidé de faire? Réduire les prestations d’assurance-emploi.

Un lieu de travail sain, j'y tiens! Montrez votre appui. Signez la déclaration.

 

Sujets: 

21 Avril 2015
Share/Save