membres non-actifs

23 Janvier 2020
L’équipe de négo du groupe FB a continué à revendiquer un meilleur climat de travail à l’Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) durant les négociations avec le Conseil du Trésor la semaine du 20 janvier. L’employeur, pour sa part, a refusé toute amélioration digne de ce nom. Voici les questions soulevées par notre équipe de négociation.
6 Janvier 2020
Postes Canada et l’AFPC-SEPC ont convenu d’entamer les négociations avant que la convention collective n’expire en août 2020. Il s’agit essentiellement de renouveler la convention en vigueur et, pour ce faire, les deux parties s’échangeront une liste de six enjeux non litigieux qui feront l’objet de discussions à la table de négociation. Il sera aussi question des augmentations salariales. La durée des pourparlers, qui débuteront le 15 janvier 2020, est de 20 jours maximum à moins que les parties conviennent de la prolonger.
6 Janvier 2020
Du 17 au 19 décembre, l’équipe de négo des TC (Services techniques) a assisté aux audiences de la commission de l’intérêt public (CIP), suivies d’un séance de médiation. Ça n’a malheureusement rien donné, le gouvernement s’étant retranché sur ses positions.
18 Décembre 2019
Du 9 au 12 décembre, l’équipe de négociation du groupe EB (Enseignement et Bibliothéconomie) a participé à deux jours d’audience devant la commission de l’intérêt public (CIP) suivis de deux jours de médiation. Malheureusement, ces séances n’ont pas porté fruit puisque l’employeur demeure obstinément campé sur ses positions.
8 Décembre 2019
Les audiences de la commission de l’intérêt public (CIP) pour le groupe PA et les enjeux communs se sont conclues en fin de semaine. C’est la première d’une série de huit audiences prévues au cours des prochains mois pour environ 140 000 membres de l’AFPC qui sont toujours sans contrat de travail.
29 Novembre 2019
Nous avons le plaisir de vous informer qu’à compter du 1er décembre 2019, votre assurance-vie de base gratuite passera de 5 000 $ à 10 000 $, tout comme l’assurance en cas de décès ou de mutilation par
27 Novembre 2019
Les syndicats représentant le personnel de l’Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) exigent des mesures pour mettre immédiatement fin à l’abus de pouvoir et au harcèlement commis par ses gestionnaires. Dans une vidéo diffusée aujourd’hui, l’Alliance de la Fonction publique du Canada et le Syndicat des Douanes et de l’Immigration (AFPC-SDI) présentent plusieurs cas d’abus de pouvoir et de voies de fait par des gestionnaires que l’Agence a choisi d’ignorer.
22 Novembre 2019
La structure des cotisations de l’AFPC est basée sur sa structure politique. Tous les membres font partie d’une section locale, qui prélève peut-être des cotisations (selon un taux déterminé à son assemblée générale annuelle). Exception faite des sections locales à charte directe (SLCD), toutes les sections locales font partie d’un Élément, qui prélève aussi des cotisations selon un taux déterminé à son congrès triennal. Finalement, tous les Éléments sont affiliés à l’AFPC, qui elle aussi prélève des cotisations selon un taux déterminé à son congrès triennal national.
20 Novembre 2019
Le Bureau de la dirigeante principale des ressources humaines, une composante du Secrétariat du Conseil du Trésor, a entrepris de moderniser plusieurs classifications dans l’administration publique centrale. L’exercice vise à aligner les classifications — dont beaucoup remontent à quelques décennies — sur le travail qui se fait dans la fonction publique aujourd’hui. L’AFPC veille à ce que l’exercice fasse l’objet de consultations et souhaite tenir ses membres au courant tout au long du processus.
18 Novembre 2019
« On recueille les données. Notre éthique de travail est sans faille. Si l’employeur paraît bien, c’est grâce à nous. Il doit nous respecter. » La conférence sur la négociation du groupe des Opérations des enquêtes statistiques (OES) s’est tenue en septembre. À cette occasion, Alice Vallée, présidente de la section locale 10021 du SEN, a été catégorique : les intervieweuses et intervieweurs sur le terrain et dans les bureaux régionaux des OES exigeront d’être respectés lors de la prochaine ronde de négociation.

Pages