ACIA : l’échange de propositions a eu lieu

Les 29 et 30 septembre dernier, l’AFPC et l’Agence canadienne d’inspection des aliments ont amorcé les négociations. Notre équipe a déposé et expliqué ses revendications et l’employeur en a fait autant.

Les propositions de l’ACIA  renferment bon nombre de concessions, y compris l’abolition du régime de congés de maladie. Bien que certaines soient dictées par le Conseil du Trésor, d’autres ont été concoctées par l’ACIA dans le cadre de son « initiative de transformation ». Notre réponse a été sans équivoque : nous n’accepterons aucune concession. Nous voulons régler certains problèmes en milieu de travail et améliorer la convention collective.

On négocie dans les deux langues

L’ACIA a soumis ses propositions uniquement en anglais. Lorsque nous lui avons demandé une version en français, l’Agence a répondu qu’elle respectait les langues officielles, mais n’était nullement obligée de fournir ces documents en français. Et cela vaut autant pour ses propositions que pour les libellés que nous négocierons. C’est un grave problème. D’abord, parce que nous avons l’habitude de tout négocier et parafer dans les deux langues, ensuite parce que tous les membres doivent pouvoir lire dans la langue de leur choix les résultats des négociations. C’est une question d’égalité linguistique.

En tant qu’employeur fédéral, l’ACIA doit respecter la Loi sur les langues officielles, laquelle énonce clairement que « les agents des institutions du Parlement ou du gouvernement du Canada aient l’égale possibilité d’utiliser la langue officielle de leur choix dans la mise en œuvre commune des objectifs de celles-ci ».

Le Syndicat de l’Agriculture et l’AFPC ont discuté de la question avec l’ACIA. Les pressions exercées par Bob Kingston, le président du syndicat, ont porté leurs fruits puisque l’Agence s’est finalement engagée à produire une version française de ses propositions. Nous continuerons d’insister pour qu’elle soumette tous les documents de négociation dans les deux langues.

Dates des prochaines rencontres

Les parties se sont entendues pour se rencontrer à nouveau en janvier, mars et avril 2016. Pour être toujours au courant, abonnez-vous à Info-négo. Profitez-en pour vérifier vos coordonnées et les corriger au besoin.

Votre équipe de négociation :

Eryn Butterfield

Rick Cormier

Richard Hilson

Bob Kingston

Terri Lee

Randy Olynyk 

Marlene O’Neil

Jacques Rousseau

Karen Zoeller 

Sujets: 

Employeurs: 

2 Octobre 2015
Share/Save